• Soutenez la scolarisation des filles  dans le Sahel Burkinabe
  • Soutenez la scolarisation des filles  dans le Sahel Burkinabe
  • Soutenez la scolarisation des filles  dans le Sahel Burkinabe
Soutenez la scolarisation des filles  dans le Sahel Burkinabe Soutenez la scolarisation des filles  dans le Sahel Burkinabe Soutenez la scolarisation des filles  dans le Sahel Burkinabe
Accompagné par Accompagnement du projet

Soutenez la scolarisation des filles dans le Sahel Burkinabe

Dijon Développement durable
132% 2645€
sur 2000€
9
jours restant
BOFA - peuples solidaires
Projet par
BOFA - peuples solidaires
DIJON


Voir le profil - Contacter

Seulement 20% des filles sont scolarisées dans la  province de l’Oudalan la plus pauvre du sahel Burkinabe . Notre association BOFA ( Bourgogne Faso) souhaite favoriser la scolarisation des filles les plus démunies dans cette province, et également réduire le taux d’abandon en cours d’année. Pour cela nous avons besoin d’une aide financière  afin d’acheter du matériel scolaire, contribuer aux frais de scolarité et ainsi permettre à 15 nouvelles filles d’accéder à l’école primaire pour l'année scolaire 2017/2018 tout en soutenant les 42 filles  déjà scolarisées grâce à l’association.

S'ABONNER

Description complète


NOTRE PROJET :

Notre association Bofa PSO intervient depuis 1987 dans cette région du Burkina. Nous recentrons depuis 2013 notre intervention sur l'aide à l'éducation des femmes et des jeunes filles qui constitue selon nous une solution indispensable pour leur émancipation et l'amélioration de leurs conditions de vie .

Il faut savoir que la scolarité est payante et constitue un écueil supplémentaire aux traditions qui considèrent que les filles ne sont pas prioritaires dans l'accès a l'école. Dans la zone sahélienne concernée, moins de 20% des filles sont scolarisées et moins de 40% des familles sont en mesure de s’acquitter des frais inhérents à la scolarisation de leurs enfants (cartable, matériel, frais de scolarité, de cantine, achat des tenues obligatoires au Burkina).

Avec notre partenaire local -ADECO- (association pour le développement communautaire)  nous avons mis en place un programme de soutien à la scolarisation des filles défavorisées  depuis l’année scolaire 2013/2014.

Lors de cette  première année d'intervention, 23 jeunes filles  nécessitant un soutien tant matériel que pédagogique ont été identifiées  par notre partenaire dont 15 à l’école primaire et 8 au collège. Le projet en est à sa 4ème année scolaire d’existence, nous aidons au total 42 jeunes filles dont 27 en collège et lycée et toujours une base de 15 en primaire qui se renouvelle chaque année. Notre objectif final est de scolariser 200  filles de la zone de l'Oudalan


CONCRETEMENT COMMENT CELA SE PASSE...
UNE AIDE CIBLEE...

Nos partenaires, animateurs de l'ADECO,  avec les  enseignants, enquêtent auprès des familles et identifient les jeunes filles dans le besoin qui sont principalement orphelines, issues de familles mono-parentales et celles dont les parents sont les plus démunis*. Ils  mettent en place un système de soutien scolaire et de suivi des élèves et des familles. Notre contribution permet d'assurer la dotation de cartables et de fournitures scolaires, de contribuer aux frais d'inscription et de cantine, et de financer une partie des séances de soutien pour chaque élève durant toute l'année.


              * Extrait de la convention entre Bofa et Adeco

5) Mode de sélection des élèves :
il est établi sur les bases suivantes :
5.1 pour les élèves du primaire :
famille monoparentale, orphelin, Familles très vulnérables socio-économiquement.
5.2
Pour les élèves du secondaire  :
- motivation de l'élève sur appréciation des enseignants
- résultats scolaires (notes)

6) Outils de Suivi de chaque élève
- une fiche nominative par élève avec photo et nom de la famille pour un suivi individuel qui comprend :
suivi de l'élève par trimestre pour les notes  et l'appréciation de l'instit ou prof
suivi  de l'élève par les  maîtres chargés de cours à domicile qui sont deux encadreurs de l'Adeco.
Un suivi pédagogique de l'élève par les encadreurs mensuellement qui portera sur le comportement et pbs particuliers (santé...)  relevés  auprès des instits et profs.
Récupération des bulletins de notes trimestriels

7) Suivi - évaluation par BOFA :
toutes les pièces justificatives des coûts de l'action seront transmises à Bofa (factures, reçus etc...)
les fiches nominatives avec photo seront adressées à BOFA dès leur réalisation.
Un rapport a mi-parcours sera transmis à Bofa avec les fiches individuelles des élèves et une synthèse de l'action.
Un bilan annuel sera adressé à BOFA en vue d'évaluer les résultats.


 

UN SUIVI DES SEANCES DE SOUTIEN HORS TEMPS SCOLAIRE

Le suivi régulier des élèves par l'association*, lui permet  d'exercer une forme de veille sur la présence régulière des jeunes filles, leur état de santé, ainsi que d'assurer une information, par exemple sur les méthodes contraceptives ou le sida. Le financement conjoint des deux associations permet également un coup de pouce aux revenus des familles par les indemnités versées aux animateurs et aux étudiants ainsi que le maintien et le développement d’entreprises locales (fabrication des cartables et des tenues à la coopérative feminine locale…).

 
 

 

ACCOMPAGNEMENT ET SENSIBILISATION DES FAMILLES

Il s'agit d'un projet de développement local porté par un partenaire de terrain qui le différencie d'une action de parrainage.  Il s’adresse à des individus mais dans un cadre et avec un soutien collectif. L'équipe de l'ADECO sensibilise les familles  au moyen de théatre forums, de  conférences et rencontres, dans les quartiers et villages. Elle traite de sujets tels les méfaits du mariage précoce, l'allègement des tâches ménagères, l'intérêt de la  scolarisation. L'ADECO rencontre régulièrement les autorités politiques et administratives pour qu'elles s'impliquent d'avantage dans la scolarisation des filles dans la région du Sahel.

Si le projet concerne les 5 communes de la province, dans un premier temps, le choix a été fait de se concentrer sur le département de Gorom-Gorom, chef lieu de l’Oudalan, pour être étendu par la suite à d’autres zones de la province.

   

 

POURQUOI VOTRE AIDE NOUS EST-ELLE INDISPENSABLE ?

Nos deux associations ont financé une partie du projet les années précédentes mais pour l'année scolaire à venir, des financements participatifs sont nécessaires.
Les financements  des années précédentes ont été le fruit des actions au niveau d’un collège de Bourgogne, de la vente d'artisanat par BOFA et de subventions de la ville de Dijon. Le recours à une plateforme telle que Graines d'actions  permettra également d’informer et d’impliquer dans l’association bourguignonne un nombre plus important de personnes.
Un bilan d’étape nous est transmis chaque année à mi-parcours ainsi qu’un bilan final. Ceux-ci sont extrêmement encourageants. En effet, le président d’ADECO souligne la quiétude apportée aux filles durant l’année, car avant nos interventions elles étaient amenées à arrêter fréquemment leur scolarité, essentiellement pour des questions de pauvreté des familles .

 

 

UTILISATION DES FONDS


Le financement participatif permettra la prise en charge de 15 filles supplémentaires à l'école primaire et le maintien des 42 en cours . Votre aide sera concrètement utilisée de la manière suivante :

Sacs en cuir (fabriqués localement) : 15 élèves x 10€ = 150€
Tenues uniformes : 57 élèves x15€ = 855€
Kit de fournitures scolaires : 57 élèves x 13€ = 741€
Contribution a l' inscription scolaire  des 57  élèves : 254€
soit un total de 2000€

Si nous dépassons cet objectif, nous prendrons en charge un plus grand nombre d'élèves au primaire...

L'Adeco et BOFA prendront en charge les cours de soutien et le suivi sur leurs fonds propres.

 

 

PRESENTATION DES PORTEURS DE PROJET


L'association de coopération Bourgogne Faso (BOFA) Peuples Solidaires dont le siège est a Dijon 6bis rue Pierre Curie, intervient dans l'Oudalan depuis 1987. La présidente est Claudette Estivalet. Elle compte une quarantaine d’adhérents. Adeco est une association burkinabé qui travaille sur le développement en milieu rural son  siège est à Gorom-Gorom. Amadou Ly Abidine en est le responsable . Adeco est notre partenaire depuis 2001.

 

Téléchargements

Actualités

Contreparties

  • Merci (5 euros et +)

    Un mail de remerciement.

  • Grand merci (10 euros et +)

    Un mail de remerciement - mail info sur suivi projet .

  • Très grand merci (30 euros et +)

    Photo groupe des nouvelles filles aidées en octobre 2017.

  • Un merci géant et un petit quelque chose... (50 euros et +)

    Invitation a réunion sur bilan , une carte postale batik.

  • Un merci géant et un cadeau traditionnel (100 euros et +)

    Objet artisanal en bronze

  • Vous devenez membre de Bofa et un cadeau est à votre disposition (200 euros et +)

    Bijou ou cuir

  • Une lettre personnalisée (300 euros et +)

    Une lettre des filles soutenues